Le point de la semaine…dernière

point

Point de la semaine dernière :

Point du mois de juin !

Pierrick, autiste, Bayonne (64). Son IME souhaitait l’évincer pour des raisons de « violences ».

Nous sommes intervenus auprès de la MDPH 64, du Conseil départemental 64, et de l’IME.
Pierrick continuera à bénéficier de soins au sein de cet IME, le temps qu’une autre solution soit trouvée au sein d’un établissement bienveillant.

Rebecca, maman solo de deux enfants, dont une en situation de handicap, Gaillac (81). Sa fille ne pouvait que difficilement monter les escaliers pour se rendre au domicile familial car elle présente une pathologie cardiaque.

Nous sommes intervenus auprès de Tarn Habitat. Un logement plus adapté lui a été attribué, elle vient de déménager.

Valérie, Lourdes (65), maman d’un enfant en situation de handicap en situation de détresse. Son fils refusait de se rendre en classe. L’enseignant s’est permis de noter sur le compte rendu d’ESS qu’il « sentait mauvais et qu’il était dans l’obligation d’ouvrir les fenêtres en sa présence …. ».

Nous avons contacté l’IA du 65 pour dénoncer ces propose et le regard porté sur ce jeune. Elisabeth, une maman du collectif, est intervenue en local. Nous avons également contacté la banque de cette maman car elle finançait les soins n’osant pas faire de demandes AEEH face au rejet systématique de la MDPH 65. Elle s’est retrouvée avec des agios et interdit bancaire.
L’enfant a été orienté dans une structure adaptée. La banque a accepté de faire des efforts. Elisabeth a été au top !

Yony dans le Nord (62). Diagnostiqué « psy » par le CMPP local, avec un refus d’AVS par la MDPH. Nous avons accompagné la maman pour un diagnostic en libéral. Il apparaît que l’enfant est dysgraphique ce que le CMPP n’a jamais vu après des années de suivi…. Un accompagnement en ergothérapie est indispensable ainsi qu’une compensation avec un ordinateur.

Mireille une maman du collectif en local a été accompagnée la maman de Yony pour présenter le recours amiable devant la commission. L’AVS devrait être ENFIN accordée. Merci Mireille !

Caroline d’Arras, maman handicapée solo avec 3 enfants. Sort d’un foyer après un long combat pour se remettre de violences conjugales. Logée dans un appartement sans frigidaire, sans machine à laver et gazinière.

Nous avons contacté le CCAS local et la direction de la CAF. Des solutions ont été trouvées et un véritable accompagnement est mis en place. Beaucoup de bienveillance désormais autour de cette maman.

Brigitte, d’Aix en Provence, maman d’un adulte qui a subi une rupture d’anévrisme. Il est désormais pris en charge dans un MAS. Brigitte le trouve sur médicamenté, il a perdu toute autonomie. Elle est légitimement inquiète.

Nous avons contacté l’association France Traumatisme Crânien ainsi que le défenseur des droits.

Emma 7 ans, maladie génétique rare, en Lozère. Enfant dépendante a gros besoins. La famille s’est vue réduire les 90 heures de PCH mensuelles à un complément d’AEEH d’environ 200 euros.

Nous sommes intervenus auprès du cabinet du conseil départemental et de la MDPH. Nous attendons un retour.

Cécile, handicapée adulte totalement dépendante de Montpellier (34), prise en charge dans une structure, s’est fait renverser a plusieurs reprises de son fauteuil roulant ce qui a entraîné des blessures graves. Le médecin veut désormais lui imposer un fauteuil qui rendra sa mobilité presque impossible pour des raisons de sécurité. Sa soeur Fadila nous a demandé d’intervenir.

Nous avons contacté l’établissement. Une médiation est en cours à la fois pour protéger Cécile car la situation présente un sérieux danger pour elle, mais aussi pour maintenir son autonomie.

Julian et Kyara, en situation de handicap dans le 74. Kyara a une notification MDPH pour une AVS, mais l’éducation nationale a écrit à la famille pour les informer que par manque de moyens ils ne peuvent pas la mettre en oeuvre ….
Son frère Julian attend un renouvellement d’AVS, dossier déposé en mars 2017 auprès de la MDPH.

Nous avons contacté l’IA du 74 et le Recteur concernant cette histoire de « manque de moyen ».
Nous avons contacté la MDPH et le Cabinet du département concernant l’avancée du dossier de Julian. Nous attendons des retours.

Publicités

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :